26 novembre 2016 – Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-mon, a déclaré samedi être attristé d’apprendre de la mort de Fidel Castro Ruz, ancien Président de Cuba, et a présenté ses condoléances au peuple cubain.

M. Castro est décédé vendredi à l’âge de 90 ans.

“Figure emblématique de la révolution cubaine, Fidel Castro était un acteur majeur en Amérique latine et influent dans les affaires mondiales. En tant que Premier ministre, Président, Commandant des Forces armées cubaines et Premier Secrétaire du Parti communiste cubain, son rôle à la tête de Cuba a duré près de 50 ans, durant lesquels il a laissé une empreinte majeure sur son pays et sur la politique mondiale”, a dit le porte-parole du Secrétaire général dans une déclaration à la presse.

“On se souviendra du Président Fidel Castro pour avoir mené la révolution cubaine et pour les progrès accomplis à Cuba dans les domaines de l’éducation, de l’alphabétisation et de la santé. Ses idéaux révolutionnaires laissent peu indifférents. Il a été une voix forte pour la justice sociale dans les discussions mondiales à l’Assemblée générale des Nations Unies et les forums internationaux et régionaux”, a-t-il ajouté.

“Le Secrétaire général se souvient vivement de l’avoir rencontré lors d’une visite à Cuba en janvier 2014 et a été impressionné par la passion et la vivacité de l’ancien Président sur un large éventail de questions”, a encore dit son porte-parole.

Ban Ki-moon a présenté ses condoléances au peuple cubain et à la famille de l’ancien Président, en particulier au Président Raul Castro, le frère de Fidel Castro.

Le Secrétaire général a souhaité que Cuba “continue de progresser sur la voie de la réforme, de la prospérité et des droits de la personne”. “En ce moment de deuil national, il offre le soutien de l’ONU pour travailler aux côtés du peuple cubain”, a dit son porte-parole.

Translate »