Pour retrouver son éclat, le Ghana, ancienne « Côte de l’Or », s’est engagé à éradiquer les mines d’or artisanales, accusées de dommages humains et environnementaux et tenues pour responsables d’un colossal manque à gagner pour l’État.

Translate »