Mi-juillet, le président Nana Akufo-Addo voulait « passer à autre chose » au terme du programme d’un milliard de dollars de soutien à l’économie ghanéenne conclu en avril 2015 et prévu pour durer trois ans. Il n’en sera rien : il sera prolongé d’un an, ont fait savoir les équipes de l’Institution de Bretton Woods jeudi.

Translate »