Lubna avait 14 ans lorsque son cousin l’a violée. On l’a ensuite obligée à l’épouser, et il a échappé à toute poursuite
signez la petition

Lubna avait 14 ans lorsque son cousin l’a violée. On l’a ensuite obligée à l’épouser, et il a échappé à toute poursuite, grâce à une loi de “protection de l’honneur familial”. Dans quelques heures, la Jordanie pourrait jeter cette loi aux oubliettes — mais une poignée de députés conservateurs résiste. Signez cette pétition urgente pour leur dire que cette loi doit disparaître — puis partagez-la tout autour de vous: 

SIGNEZ LA PETITION

À 14 ans, Lubna était première de sa classe, et ses parents rêvaient de la voir devenir médecin. Au lieu de cela, elle a été violée par son cousin, puis forcée de l’épouser en accord avec une loi de “protection de l’honneur familial”.

Cette loi a également blanchi son violeur. Aucune sanction.

Dans quelques heures, les législateurs de Jordanie pourraient jeter cette loi aux oubliettes, mais une poignée de députés conservateurs tente de la maintenir. Construisons maintenant, à toute vitesse, une immense pétition leur disant que cette loi doit disparaître. Nos voix seront remises directement au Parlement durant le débat!

Personne ne devrait devoir épouser son violeur. Cliquez et signez.

Au Maroc, lorsqu’Amina Filali s’est suicidée après avoir été forcée d’épouser son violeur, la communauté d’Avaaz a déclenché une énorme campagne internationale et organisé une manifestation 100% féminine devant le Parlement… Et la loi a été abandonnée.

Si nous remportons cette victoire en Jordanie, nous pouvons attiser cette flambée de progrès et la répandre dans les 7 autres pays qui permettent toujours aux violeurs d’échapper aux sanctions en épousant leurs victimes. Ensemble, nous sommes en train de bâtir un mouvement inarrêtable pour protéger les femmes du Maroc à l’Irak. 

La Jordanie jouit d’une réputation internationale plutôt positive. La pousser sous les projecteurs aujourd’hui pourrait faire basculer le débat. Et le mieux, c’est que le gouvernement veut avancer! Il nous suffit simplement d’étouffer les quelques voix réactionnaires au Parlement.

Des centaines de femmes sont violées en Jordanie chaque année. Tant que les hommes savent pouvoir échapper aux poursuites, ces chiffres resteront les mêmes. Mettons-y un terme. Ajoutez votre nom et partagez le plus vite possible: 

Personne ne devrait devoir épouser son violeur. Cliquez et signez.

Dans tous les coins de la planète, les femmes luttent, chaque jour, pour leur liberté, leur sécurité, pour obtenir justice et dignité. Les membres d’Avaaz ont toujours répondu présents pour ce combat. Et nous savons que notre nombre peut faire des miracles. Rassemblons-nous, une fois encore.

Avec espoir,

Rewan, Andrew, Jenny, Mike, Mohammad, Danny et toute l’équipe d’Avaaz

Pour plus d’informations:

En Jordanie, le calvaire de femmes forcées de se marier avec leur violeur (Libre Belgique)
http://www.lalibre.be/actu/international/en-jordanie-le-calvaire-de-femmes-forcees-de-se-marier-avec-leur-violeur-54f6faa035707e3e93b29b1a

Débat sous tension attendu sur l’article 308 alors que la Chambre change son fusil d’épaule (Jordan Times, en anglais)
http://www.jordantimes.com/news/local/heated-debate-over-article-308-expected-house-panel-has-change…

Une à une, les lois “Épouse-ton-violeur” tombent au Moyen-Orient (New York Times, en anglais)
https://www.nytimes.com/2017/07/22/world/middleeast/marry-your-rapist-laws-middle-east.html

La Jordanie sur le point d’abandonner une loi permettant aux violeurs d’épouser leurs victimes pour échapper aux sanctions (The Independent, en anglais)
http://www.independent.co.uk/news/world/middle-east/jordan-repeal-law-rapists-marry-victims-escape-p…

Translate »