COPENHAGEN, Danemark, 10 août 2017/APO/ —

A.P. Moller Holding (www.APMoller.com) – avec la collaboration de PKA, PensionDanmark et Lægernes Pension – a lancé un nouveau fonds d’infrastructure axé sur l’Afrique. Le fonds a reçu des engagements à hauteur de 550 millions de dollars américains de la part d’investisseurs de référence.

Voir la fiche d’information – A.P. Moller Holding ici (http://APO.af/NPcf3M).

Le nouveau fonds se concentrera principalement sur des investissements dans des infrastructures en Afrique, afin de soutenir une croissance économique durable dans la région tout en apportant un retour sur investissement très attractif pour les investisseurs.

Le fonds sera géré par A.P. Moller Capital, qui est une filiale d’A.P. Moller Holding, et qui est constituée d’une équipe dirigée par quatre associés : Kim Fejfer, Lars Reno Jakobsen, Jens Thomassen et Joe Nicklaus Nielsen. Ces associés ont tous une longue expérience dans le domaine de l’industrie et des investissements, et ils disposent d’un important réseau en Afrique.

« Nous sommes très heureux de pouvoir compter sur le soutien significatif des fonds de pension danois et d’A.P. Moller Holding. Ensemble, nous allons construire et exploiter des infrastructures en Afrique, afin de soutenir le développement durable et améliorer le niveau de vie sur tout le continent. Nous allons combiner ce que l’industrie, en termes de gestion de projets et de capacités opérationnelles, et le capital-investissement, en termes de souplesse et d’intérêt, ont de mieux à offrir », déclare M. Kim Fejfer, associé directeur et PDG d’A.P. Moller Capital.

« AP Moller Holding a été établie pour créer de la valeur en constituant des entreprises ayant un impact positif sur la société. Avec une population en âge de travailler susceptible d’atteindre plus d’un milliard de personnes au cours des prochaines années, l’Afrique a un besoin pressant d’investissements en matière d’infrastructures. À cet égard, nous sommes très heureux d’avoir intégré une nouvelle entreprise prometteuse à notre portefeuille, avec une équipe solide qui dispose des capacités et de l’expérience nécessaires pour gérer des investissements en infrastructure sur les marchés émergents », affirme M. Robert Mærsk Uggla, PDG d’A.P. Moller Holding.

Le fonds a une durée de 10 ans et son objectif initial est de 10 à 15 investissements au total.

M. Peter Damgaard Jensen, PDG de PKA : « Depuis de nombreuses années, PKA investit dans les infrastructures, tant au Danemark qu’à l’étranger. Nous avons des expériences positives en matière d’investissements en Afrique, et nous souhaitions depuis longtemps investir davantage sur le continent. Avec ce nouveau fonds, nous allons investir dans les infrastructures en Afrique, et nous aurons l’opportunité d’obtenir un bon retour sur investissement pour les épargnants de retraite, tout en ayant des effets positifs concrets en accord avec les Objectifs de l’ONU en matière de développement durable ».

M. Torben Möger Pedersen, PDG de PensionDanmark : « Nous sommes ravis de faire partie des investisseurs d’amorçage du Fonds d’infrastructures I en Afrique. Nous sommes convaincus qu’il s’agit d’une occasion unique d’investir dans une région présentant une croissance économique élevée et des opportunités d’investissement intéressantes aux côtés d’un partenaire (A. P. Moller Capital) qui possède une vaste expérience en matière d’investissements alliée à un solide réseau et de nombreux projets d’investissement potentiels. Le fonds illustre parfaitement la manière dont le capital privé peut être mobilisé à grande échelle pour mettre en œuvre les Objectifs de développement durable de l’ONU ».

M. Chresten Dengsøe, PDG de Lægernes Pension : « Lægernes Pension est ravi d’investir dans le développement d’infrastructures durables en Afrique avec des fonds de pension danois poursuivant les mêmes intérêts. L’équipe dispose de nombreuses années d’expérience et de résultats éprouvés dans la région, et nous attendons d’elle qu’elle offre des opportunités d’investissement intéressantes à l’avenir ».

Suite aux premiers engagements, le fonds sera ouvert à d’autres investisseurs institutionnels au cours des 12 mois suivants. L’objectif est de réunir 1 milliard de dollars américains en engagements.

Translate »