Le stock de devises étrangères détenu par la Banque centrale de Tunis est descendu mi-août à quatre-vingt-dix jours d’importations. Une première depuis 2004 et un nouveau signe de la fragilité des finances de l’État.

Translate »